pexels-yelena-odintsova-10521032

Comment fonctionne un rituel d’amour

L’envoûtement est un rituel d’amour qui fonctionne plutôt bien, mais il demeure chargé de négativité dans l’inconscient collectif, alors même que ce rituel  est très commun dans le monde de la magie opérative. Le but de cet article consiste à démystifier des idées fixes qui s’accrochent à ce terme utilisé par les praticiens initiés aux « arts ésotériques » et autres rituels actifs.

Aucun secret ne sera dévoilé mais vous saurez déceler ce qui se cache sous le voile, et comprendre l’utilité du processus de ce type de rituel très pratiqué en magie rouge et noire, tout dépend de la finalité de son utilisation, généralement positive dans bien des cas.

Définir l’envoûtement, c’est  tenter de résumer en quelques mots toute l’histoire de l’ésotérisme et de ses pratiques au cours du temps, , car l’histoire de la magie remonte aux premiers temps de l’humanité, de ces croyances tribales qui se sont mues en éléments constructifs de sociétés humaines ayant une base  pragmatique de la réalité mais aussi hautement symbolique, ancrée dans les structures sociétales progressives.

Ainsi, depuis la découverte du feu, celui-ci est à la fois utile et sacré, il est celui qui permet de vivre plus longtemps et de développer le cerveau en absorbant plus facilement des aliments cuits (telle de la viande) et il demeurera des siècles durant une source de pouvoir  magique et d’interrogation pratique et ésotérique. Notons que de nos jours bien d’autres éléments de notre quotidien disposent de cette aura bipolaire, de l’ordre du profane, une face utile et cartésienne et  l’autre moins explicite de l’ordre du sacré ou du symbole.

C’est sur cette dualité de la réalité des choses, visibles ou invisibles, matérielles ou spirituelles, que se fondent nos croyances, nos mythes fondateurs et nos rites. La magie opérative fait partie de ce côté plus en profondeur de nos esprits, conscients qu’il existe une dimension autre que celle que nous voyons et qu’elle permet de saisir une réalité plus grande que ce qu’elle paraît être.

Dans le même sens, ce rituel d’amour usant de sa capacité cachée dont recèle la réalité va permettre, de  modifier et de « faire bouger les lignes directrices ». Les principaux intéressés par ces pratiques ésotériques étant les personnes, et leurs relations sociales. Faute d’avoir  la personne en face de soi, ce sera alors son « avatar », c’est-à-dire sa figure symbolique  ( votre photo et celle de la personne concernée qui seront utilisées dans l’élaboration d’un rituel.)

Représenter symboliquement une personne,  n’est pas facile forcément et ce sera au fil des siècles toute une connaissance basée sur cette interprétation qui sera à l’origine de la Magie et de voies initiatiques ce qui scellera le carrefour entre les initiés détenteurs de ce savoir ou du don, et le monde des profanes qui n’a  pas assimilé cette connaissance ésotérique.

La plupart des représentations, par exemple dans le Vaudou, sont connues sous le nom de « dagydes », c’est-à-dire de petites figurines ou poupées de cire qui permettent cet exploit d’insuffler l’essence vitale et spirituelle d’un individu dans un but de communion avec un rituel magique actif sur celui-ci via ce processus d’envoûtement.

Alors Oui ! envoûter une personne ce n’est pas forcément  lui vouloir du mal mais  chercher à vouloir interagir avec cette personne dans un sens, positif ou négatif, et dans tous les cas la « faire changer » sur un point spécifique en lui faisant emprunter un chemin qu’elle n’avait pas voulu ou envisagé.

Mais l’envoûtement c’est aussi un outil beaucoup plus sulfureux qui permet la vengeance en imposant une volonté extérieure à une personne, c’est en cela que la plupart des profanes y voient une atteinte justifiée au libre arbitre personnel et l’aspect négatif du procédé. Ce qui ne nous concerne pas dans une dynamique affective puisque le libre arbitre est un impératif et que les rituels sont des rituels bénéfiques.

Mettre tous les rituels d’envoûtement sur un niveau identique serait une aberration puisqu’il existe une multitude de rituels différents et de magies spécifiques en fonction des situations, des contextes et des objectifs visés. Magie Blanche (soin, équilibre, énergie), Magie Rouge (relations, sentiments, sexualité, libido) et Magie Noire (Puissance, emprise et chaos) Rien ne les rapproche dans leur finalité, faites appel à un praticien qui vous expliquera l’ensemble de la démarche en ayant auparavant défini avec vous votre volonté  d’utiliser tels ou tels rituels d’envoûtement pour résoudre le problème.

ETUDE GRATUITE

En qualité de praticienne  dans le domaine des relations amoureuses et du couple, je suis à l’écoute de votre problématique j’analyse  d’abord votre  situation avant de de me lancer dans des rituels actifs ciblés.

Vous trouverez de nombreux articles sur l’amour et la magie ici

Partagez

Pour obtenir une étude gratuite :

ou bien remplissez le formulaire suivant

Articles similaires